Mon guide assurance
Publié le 20 Septembre 2017 à 23h57 - 1242 v.

Le métier d’assureur dans le monde du transport maritime

Quand on désire expédier des conteneurs de marchandises d’un bout à l’autre de la planète, il existe des usages juridiques et financiers qu’il faut connaître et appliquer pour se préserver de tout risque.

Le métier d’assureur dans ce domaine consiste à évaluer la portée de ces risques dans chaque opération effectuée, et de permettre à l’ensemble des intervenants du transport maritimede se protéger des risques liés à la complexité de leurs activités.

Ce qui en fait un métier d'une grande autonomie managériale, mais qui demande de disposer également d’un certain nombre de compétences parmi lesquelles :

1. Être un commercial persuasif

Dans le transport maritime, les transactions se comptent en milliers de tonnes et les clients sont très souvent courtisés par des agences d’assurance plus ou moins renommées. Il n’est pas du tout aisé d’aboutir à une signature de contrat. Cliquez ici pour en savoir plus sur les types de contrats.

Pour favoriser le développement du portefeuille de ses clients, l’assureur doit avoir aussi bien le sens de la négociationqu’une connaissance approfondie des techniques de commercialisation des produits d’assurance.

2. Avoir de grandes aptitudes rédactionnelles

Dans l’assurance du transport maritime, les conditions de garantieproposées aux transporteurs et autres expéditeurssont étroitement liées à des facteurs tels que : la nature des produits, la zone d’expédition, le point de livraison, etc.

Pour créer des documents d’information et préparer des offres d’assurances adaptées aux différentes activités de la clientèle, l’assureur doit avoir une plume aussi légère que professionnelle afin de leur donner des informations précises.

3. Avoir un esprit d’analyse et de synthèse

Contrairement à la plupart des métiers de conseil dont le rôle se limite généralement aux recommandations, le métier d’assureur réunit à la fois recommandation et prise de décision.

L’assureur doit en effet étudier les demandes d’assurance afin de décider de prendre... ou pas le risque d’engager la responsabilité de l’entreprise pour laquelle il travaille dans telle ou telle opération. Il doit avoir un esprit aussi ouvert que critique et analytique.

4. Avoir le sens relationnel

Pour la plupart des experts de la filière, la dimension relationnelle du métier d’assureur est un grand atout. La qualité des relations commerciales que l’assureur entretient aussi bien avec les courtiers qu’avec ses agents généraux doit en effet se traduire par la fidélisation des clients.

5. Avoir le goût du challenge

L’assureur est très souvent amené à coordonner les activités d’équipes sur une dimension internationale. Pour atteindre les objectifs commerciaux tout en développant les compétences collectives et individuelles de ses équipes, il doit avoir une excellente faculté d’adaptation, une volonté à toute épreuve et un appétit pour les challenges.

6. Être un généraliste de haut niveau

Pour exercer le métier d’assureur, il faut à la fois avoir :


  • Des compétences techniques en assurance afin de s’adapter à la variabilité et à la complexité des transactions.

  • Des compétences financières afin d’effectuer des diagnostics appropriés des différentes opportunités d’affaire qui se présentent.

  • Des compétences juridiques afin de respecter la législation de l’assurance qui s’applique à chaque zone économique ou à chaque pays avec lequel il est en affaire.



Que retenir ?

Pour exercer le métier d’assureurdans le secteur du transport maritime, il faut comprendre les préoccupations des clients et les risques inhérents à chaque opportunité. Il faut également avoir une forte curiosité technique, d’excellentes aptitudes diplomatiques et capacité d’adaptation à toute situation.

Les publications similaires de "Les guides"

  1. 24 Fév. 2018Pensez toujours à estimer votre assurance emprunt,1717 v.
  2. 22 Janv. 2018Sécurisez vos transactions avec une assurance au crédit650 v.
  3. 11 Janv. 2017Les réponses aux questions que vous vous posez sur l'assurance du prêt immobilier1422 v.
  4. 6 Déc. 2016Mon Guide Assurance796 v.